Inventé par le neveu de Sigmund Freud, Edward Bernays, dans les années 40 du siècle dernier, les relations publics ont évolué rapidement au cours du temps. Transformées par la digitalisation et l’essor des réseaux sociaux, les RP représentent aujourd’hui un marché qui se chiffre en milliards. Comme la publicité, les relations publics contribuent à augmenter les ventes en valorisant les atouts d’un produit. Cependant, l’objectif principal d’une campagne RP est la création d’une image positive d’une entreprise, d’une organisation ou d’un porte-parole en particulier. La création d’une bonne réputation auprès d’une cible déterminée est ainsi au cœur de toute campagne. Mais pourquoi investir dans les RP plutôt que dans la Publicité ?

Crédibilité : Chiffres d’affaires, statistiques, étude de cas, tests de produits – un contenu stratégique, nourri de preuves est considéré comme plus convaincant. La réaction du public aux RP diffère essentiellement de celle des publicités, puisque les lecteurs d’un article sont plus attentionnés à un contenu objectif, sans lien commercial. En revanche, les publicités sont parfois appréhendées avec un certain scepticisme. L’avis d’un tiers, surtout s’il s’agit d’un média de référence, peut générer une image positive, suivi d’un achat ou pas. De ce fait, les RP ont une indéniable force de conviction.

Efficacité : Pour créer la notoriété autour d’un produit et sa désirabilité il faut que l’image de l’entreprise, fabricante de ce même produit, lui soit associée et le nourrisse positivement.

Au fil de la communication, des contenus variées vont être imaginés, un véritable Story Telling, qui prendra des formes plurielles : des interviews, des posts, des vidéos …autant de contenus que l’on retrouvera on line , sur les réseaux sociaux et qui guideront le consommateur dans ses actes d’achat.

Confiance : L’essor des Ad-Block le souligne : le souhait des consommateurs d’ignorer les annonces publicitaires est réel. L’excès de publicité peut parfois irriter, surtout lorsqu’elle est trop insistante et pas toujours pertinente. En revanche, un bel article dans un magazine, dont le contenu est positif et a du sens pour le lecteur, dotera l’image de marque d’une valeur ajoutée durable et renforcera la réputation de l’entreprise ; la relation de confiance entre la marque et son consommateur sera alors établie. A noter les investissements des campagnes de publicité sont bien plus conséquents que ceux des RP…à prendre en compte au moment des choix.

En résumé, la crédibilité, l’efficacité, et la confiance, sont des valeurs très associées aux bénéfices de l’outil RP, indispensable au succès d’une marque. Néanmoins la publicité peut apporter une visibilité additionnelle et complémentaire en agissant sur un autre registre, celui de la rapidité et de la puissance, surtout si l’investissement se fait en TV. Par conséquent les RP et la publicité ne constituent pas deux stratégies opposées mais elles sont bien complémentaires, et peuvent s’inscrire dans une stratégie de communication globale et complète.